• CRITIQUES PAR TOMES

    C'est ici que nous faisons la critique des mangas que nous lisons.

    Si vous voulez donner votre avis, faîtes-le dans les commentaires, ce sera avec plaisir que nous vous répondrons!

    Bonne lecture.

    SI VOUS AUSSI VOUS VOULEZ FAIRE PARVENIR UNE CRITIQUE SUR UN MANGA, ENVOYEZ-LA A L'ADRESSE SUIVANTE :

    mangafan@gmx.fr

     

  • 8,5 / 10 

     

     

      Résumé : Saikô et Shûjin, qui rêvent de devenir de grands auteurs de mangas, se sont mis eux-mêmes au pied du mur. Sans savoir que leur premier responsable éditorial, M. Hattori, tire les ficelles en cachette, ils préparent leur nouvelle série en suivant scrupuleusement les directives de M. Miura, leur responsable actuel. À quel manga génial vont-ils aboutir ?!

      Critique : Oui, je sais, cela fait quasiment un mois que je n'ai pas fait de critique pour Mangafan ! En même temps, il y a eu une sorte de vide sidéral dans les sorties de mangas que j'attendais ! J'allais désespérer et m'éloigner petit à petit du monde du manga jusqu'au jour où le dixième opus de Bakuman est miraculeusement sorti ! Et ce tome m'a redonné de l'espoir, si bien que je suis de retour pour vous présenter une critique, n'est-ce pas magnifique?
      Donc : les auteurs nous démontre une nouvelle fois leur talent quasi unique à créer des rebondissements à tout vas. Ce qui est plutôt déconcertant étant donné que leur scénario est basé sur les coulisses du manga et que la plupart des mangas qui nous offrent autant de rebondissements (et encore!) sont des mangas basés sur la baston et la science fiction (thèmes quasi illimités : on peut à jamais inventer des méchants et à jamais inventer des pouvoirs ou des êtres, des mondes qui n'existent pas).
      Ensuite, je souhaitais dire que ce tome est sûrement l'un des meilleurs depuis le début, car (enfin!) c'est Hattori (leur premier éditeur et bien plus compétent que l'actuel) qui tire les ficelles. C'est un personnage indispensable aux deux héros : c'est le seul à les comprendre parfaitement et donc à comprendre ceux qu'ils sont capables de faire. Il va donc les remettre d'aplomb et leur faire faire (au final) une série qui leur convient parfaitement et qui a un potentiel immense.
      Ce tome est centré, pour une fois, sur les deux personnages principaux. Moi, ça ne m'a pas dérangé car au final, c'est leur histoire qui est la plus intéressante et que l'on suit depuis le début. Il faut avouer que la multitude de personnages que le duo d'auteurs arrive en temps normal à gérer est l'une de leurs principales qualités mais ici, ils ont fait le bon choix en mettant en avant les héros !
      Je reste donc fidèle à cette série et vous pourrez donc retrouver ici même dans deux mois environ la critique du 11ème opus !

    JUROLE

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 8 / 10 

      

      

      Résumé : Ce neuvième tome de Deadman Wonderland marque un tournant important dans l'histoire de celui-ci. En effet on assiste progressivement à la fermeture de la prison ainsi que tout ce qui en découle. Des révélations sur Tamaki et Toto Sakigami, entre autre, sont à prévoir. Ce tome donnera aussi l'occasion de voir Ganta découvrir qui se cache sous le masque de l'Homme en rouge...

      Critique : Ce tome reste dans la continuité du précédent et c'est avec plaisir que l'on suit Makina et sont équipe à la recherche de Takami. C'est une partie intéressante qui accentue le côté humain et juste de la gardienne. Cette facette de sa personnalité n'étant pas du tout présente dans les premiers tomes où nous la voyons comme quelqu'un de tyrannique, parfois excessive dans ses punitions.
     
    On en apprend aussi un peu plus sur la personnalité de Takami qui était jusque là un personnage plutôt ''plat'' selon moi. C'est donc avec joie que l'on découvre, à travers des flashbacks de son passé, la folie malsaine de ce personnage...
     
    Le tome débute sur des chapeaux de roues et se termine plutôt calmement. Les dix dernières pages sont consacrées à une réflexion de Ganta complètement chamboulé après la découverte de l'identité de l'homme en rouge.
      On apprend donc beaucoup de chose sur la personnalité des principaux personnages. Énormément d'évènement s'y passe ce qui donne un rythme effréné de lecture. Le mélange action/révélation est aussi assez bien dosé.
      Je suis personnellement resté un peu perplexe sur la fin de ce tome, ne sachant pas du tout comment l'auteur va développer la suite de l'histoire, maintenant que tous les personnages sont de retour à la vie normal...

    BISSKUITS
    de http://www.deadman-fanland.com/

     

      

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 6,75 / 10

      

      

      Résumé : Le Gourmet Coliseum se transforme en véritable champs de bataille suite à l'intervention du mystérieux et surpuissant GT Robot. Ce dernier ayant abattu la vaillante Battle Wolf sous les yeux de son petit, Toriko entre dans une rage aussi folle que muette contre la machine. À mille lieues de ce terrible combat, Sunny, un autre des Quatre Rois, s'est lancé sur les traces du gargantuesque Mammouth Régal… Un trésor gustatif qui semble aussi intéresser l'impitoyable Gourmet Corp.

      Critique : Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y a un fort contraste entre Thermae Romae et Toriko. J'ai donc vraiment eu du mal à rentrer dans l'histoire de ce quatrième tome ! Il m'a fallut un temps d'adaptation ! Mais, passé ce moment de déception lié à l'immaturité propre aux mangas qui nous viennent du Weekly Shonen Jump, j'ai retrouvé un peu tout ce que j'aimais dans ce manga : des personnages surhumains et des monstres de plus en plus impressionnants.
      De plus, l'apparition d'une multitude de nouveaux personnages dont l'un des quatre rois qui ajoute une touche de comique au manga, m'a permis de ne pas regretter l'achat de ce tome.
      Malgré ces points positifs, je crois tout de même que j'aurais de plus en plus de mal à apprécier ce genre de manga dans lequel l'action prime sur le scénario ce qui provoque un évident manque de maturité. En même temps, ce genre de manga est fidèle à son style et on ne peut donc pas lui jeter la pierre.
      En effet, vous retrouverez dans ce manga les principaux ingrédients qui font un bon shônen à la Jump. Si c'est ce que vous cherchez, alors je vous garantis que vous ne serez pas déçu !
      Mais, vu que c'est une critique personnelle j'insiste sur le fait que mes goûts ont changé et que ce genre d'histoire commence à me lasser.
      Rendez-vous pour la critique du cinquième tome pour voir si j'ai divorcé définitivement avec ce genre de manga !

    JUROLE

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • UN MANGA ORIGINAL, SURPRENANT ET ... ANTI-PUDIQUES ! 

    8,5 / 10 

     

          

     

      Résumé : Lucius Modestus, architecte romain en panne d’inspiration, découvre un passage à travers le temps qui le fait émerger au XXIe siècle, dans un bain japonais !!!

      Critique : Vous n'avez pas encore entendu parler de ce manga "événement"? Alors, il est temps ! Au Japon, plus de 5 millions d'exemplaires se sont déjà écoulés !

      Et donc, ne pas s'intéresser à ce manga pour le moins atypique serait comme passer devant un éléphant et ne pas s'en apercevoir ! Voilà, il fallait que j'en fasse absolument la critique.

      Tout d'abord, il faut que je vous parle de l'auteur : Mari Yamazaki (une femme). Elle est d'origine japonaise et habite aujourd'hui en Amérique ! Elle est aussi passée par le Portugal et s'est mariée à un Italien. C'est pour le moins une vie intéressante !

      Ensuite, parlons du manga en lui-même : une oeuvre originale qui sort incontestablement du lot. Déjà pour sa couverture qui met en avant des statues romaines en possession d'objets de notre époque qui nous servent pour le bain. Ces couvertures servent en quelque sorte de résumé au manga et ne se contentent pas de seulement présenter les personnages principaux. (La plupart d'entre vous se sont sûrement exclamés intérieurement : "Quoi?! Un homme complétement nu en couverture?!". Mais ne soyez pas choqués, c'est une statue. Et si vous êtes un parent ou un ami qui recherchez un manga pour un proche, ne l'éliminez pas tout de suite de votre liste juste pour ça s'il vous plaît, lisez au moins la critique jusqu'au bout  :) )

      Cette oeuvre sort aussi du lot grâce à son scénario : un architecte de thermes romain dont les dont les constructions sont jugées "vieillautes" et qui se retrouvent littairalement propulsé au Japon du XXI ème siècle toujours par l'intermédiaire des bains. A chacun de ses voyages accidentaux (je précise) il trouve des solutions à ses problèmes et devient célèbres dans tout l'empire.

      Ce manga a un effet comique grâce au choc des cultures romains/japonais et au fait que le héros se retrouve dans des situations plutôt déconcertantes. A chaque chapitre : un problème, un voyage dans le temps, des solutions, un retour à Rome, mise en place des solutions... Je ne vous cache pas que c'est répétitif mais ça ne m'a pas franchement dérangé ! Et puis les problématiques auxquelles est confronté le héros sont d'une très grande diversité. Pour compenser le côté répétitif, il y a aussi une trame de fond, c'est-à-dire l'évolution de la vie de Lucius (le personnage principal) à côté de ses péripéties liées aux thermes/bains.
      
      De plus, l'auteur dispose d'une double page entre chaque chapitre pour parler du thème du chapitre que vous venez de lire. Cette rubrique s'intitule "Rome et les bains, mes deux amours". Et je trouve ça vraiment bien de laisser la parole à l'auteur car elle est d'une part super cultivée et d'autre part très intéressante. Bon, je vous le concède : son obsession pour les bains dépasse l'entendement mais je me tais car je n'est jamais vraiment essayé (à part dans mon ancienne petite baignoire).

      Et pour finir, je voudrais insister sur un point :  ce manga vous permet de découvrir cette culture du bain qui se retrouve à travers le temps et les civilisations. L'auteur vous donnera assurément envie de prendre un vol direct pour le Japon ne serait-ce que pour plonger dans un bain chaud et relaxant !

    JUROLE

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • ... / 10

     

       Qu'est-ce que c'est ? (Explications du site KAZE manga) :

       Recueil de 8 histoires courtes sur le drame qui a touché le Japon il y a maintenant presque un an, Japon 1 an après a été créé pour soutenir les japonais à travers ce que nous faisons de mieux : l’édition d’œuvres culturelles japonaises. Pour ce projet, nous avons demandé à 8 jeunes dessinateurs japonais, et 5 auteurs, dont certains français, d’écrire une histoire sur les évènements du 11 mars 2011. Ce sont ces histoires qui paraîtront sous le titre Japon 1 an après le 14 mars 2012 en librairie. Ce livre a été conçu pour soutenir le Japon, et tous les bénéfices des ventes seront reversés à la Croix Rouge Japonaise. Le Mot de l’éditeur « Les événements qui ont frappé l’archipel nippon le 11 mars 2011 à 16h15 ont bouleversé durablement la vie des Japonais. Cette nation moderne, toujours en avance sur son temps, qui s’est déjà relevée tant de fois, a en quelques heures, basculé dans l’horreur à la suite d’un séisme terrifiant ressenti à des centaines de kilomètres de son épicentre. À cela s’est ajouté un tsunami dévastateur, des vagues d’une trentaine de mètres qui ont littéralement rasé une région entière du Japon, emportant véhicules, maisons, habitants, aéroports et villes entières... La raison pour laquelle j’ai décidé, en tant qu’éditeur de bandes dessinées japonaises, de réaliser cet ouvrage, et de le concevoir comme un pont entre le Japon et la France, est très simple. Je suis tombé amoureux du Japon il y a près de 20 ans, et je n’ai jamais cessé de l’aimer. Ce pays est unique et d’une incroyable richesse culturelle et humaine. J’y ai trouvé mon métier, mes amis, ma femme, ma seconde famille. Je suis français de nationalité, mais j’aime à croire que je suis un peu japonais dans l’âme. En tout cas, mon âme a été meurtrie à cette occasion. Kazé est une société française appartenant à un groupe éditorial japonais, et mes collègues sont français et japonais. C’est tous ensemble que nous avons rêvé ce projet. Cette anthologie graphique a pour but de rappeler qu’il y a tout juste un an, des milliers de gens ont été emportés en quelques instants. De penser à tout ceux qui sont aujourd’hui dans la misère totale, et qui ont tout perdu. Un livre qui donnerait la parole à des auteurs japonais épaulés par des Français. Un livre qui avec votre aide et votre soutien, nous permet aujourd’hui d’aider ensemble les victimes qui tentent de survivre et de se reconstruire. Ce livre que vous tenez entre vos mains, c’est l’hommage sincère d’une maison d’édition à nos amis Japonais, vers qui vont aujourd’hui nos pensées. Gambatte Nihon ! »

       Avis :

      Comme vous pouvez le constater, cette critique n'en est pas vraiment une. Je souhaite juste donner mon avis et en parler car c'est un recueil unique qu'il faut qu'un maximum de personnes se procurent. Ainsi, je n'ai pas mis de note et je ne dirai rien de dévalorisant sur ce recueil de nouvelles.
      Pourquoi? Tout simplement parce que ce qu'ont réalisé les auteurs et les scénaristes dans cet ouvrage est extraordinaire. Ils nous permettent de nous rappeler ce qui s'est passé il y a tout juste un an et de nous sentir un peu moins impuissant face à cette catastrophe. Alors faîtes comme moi : donnez 15€ à la Croix Rouge japonaise, c'est la moindre des choses.
      Et en plus, vous serez récompensez par le plaisir de la lecture de huit nouvelles toutes différentes par leur style, leurs personnages mais qui au final parlent du même événement et avec le même engagement et la même émotion. Au début il y a même 8 illustrations couleurs en rapport avec les nouvelles.
      Ne cherchez pas à trouver des points négatifs dans les dessins et le scénario mais laissez-vous plutôt porter par les histoires. A la fin, vous verrez, vous serez fiers d'avoir contribué au rétablissement du Japon et ça, c'est un sentiment qui n'a pas de prix.

    PS : Voici le lien menant au site de la croix rouje Japonaise pour en apprendre un peu plus : http://www.jrc.or.jp/english/index.html

    JUROLE

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique