• BAKUMAN T10

    8,5 / 10 

     

     

      Résumé : Saikô et Shûjin, qui rêvent de devenir de grands auteurs de mangas, se sont mis eux-mêmes au pied du mur. Sans savoir que leur premier responsable éditorial, M. Hattori, tire les ficelles en cachette, ils préparent leur nouvelle série en suivant scrupuleusement les directives de M. Miura, leur responsable actuel. À quel manga génial vont-ils aboutir ?!

      Critique : Oui, je sais, cela fait quasiment un mois que je n'ai pas fait de critique pour Mangafan ! En même temps, il y a eu une sorte de vide sidéral dans les sorties de mangas que j'attendais ! J'allais désespérer et m'éloigner petit à petit du monde du manga jusqu'au jour où le dixième opus de Bakuman est miraculeusement sorti ! Et ce tome m'a redonné de l'espoir, si bien que je suis de retour pour vous présenter une critique, n'est-ce pas magnifique?
      Donc : les auteurs nous démontre une nouvelle fois leur talent quasi unique à créer des rebondissements à tout vas. Ce qui est plutôt déconcertant étant donné que leur scénario est basé sur les coulisses du manga et que la plupart des mangas qui nous offrent autant de rebondissements (et encore!) sont des mangas basés sur la baston et la science fiction (thèmes quasi illimités : on peut à jamais inventer des méchants et à jamais inventer des pouvoirs ou des êtres, des mondes qui n'existent pas).
      Ensuite, je souhaitais dire que ce tome est sûrement l'un des meilleurs depuis le début, car (enfin!) c'est Hattori (leur premier éditeur et bien plus compétent que l'actuel) qui tire les ficelles. C'est un personnage indispensable aux deux héros : c'est le seul à les comprendre parfaitement et donc à comprendre ceux qu'ils sont capables de faire. Il va donc les remettre d'aplomb et leur faire faire (au final) une série qui leur convient parfaitement et qui a un potentiel immense.
      Ce tome est centré, pour une fois, sur les deux personnages principaux. Moi, ça ne m'a pas dérangé car au final, c'est leur histoire qui est la plus intéressante et que l'on suit depuis le début. Il faut avouer que la multitude de personnages que le duo d'auteurs arrive en temps normal à gérer est l'une de leurs principales qualités mais ici, ils ont fait le bon choix en mettant en avant les héros !
      Je reste donc fidèle à cette série et vous pourrez donc retrouver ici même dans deux mois environ la critique du 11ème opus !

    JUROLE

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :