• YANN ABALEA

      

      MF : Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter? 

      YA : Yann Abaléa,  27 ans, fan d’animes/mangas  (et aussi Shinigami).

      J’ai basculé dans le 9eme art avec les classiques Boule et Bill, Thorgal, Spirou… 

      Après avoir dévoré pas mal de bandes dessinées, de Lanfeut à Nomad en passant par Décalogue, je suis tombé dans le manga ou plutôt l’anime sur fond de dattebayo et autres kagebunshin. 

      Vous l’aurez deviné, j’ai passé mes premières nuits blanches devant mon ordi à engloutir les premiers épisodes de Naruto, je ne me lasse pas de l’épisode 1 (^_^) ; sniff que de nostalgie. 

      C’est là que le virus manga m’a définitivement contaminé. 

      A la fin de mes études, comme tout le monde j’ai cherché un travail et je me suis dit : « quitte à en prendre pour la vie, autant que ce soit dans le monde de l’édition ». 

     

      MF : En quoi consiste exactement votre travail? 
     

       YA : Ma branche c’est le Web-Marketing (internet quoi).  

      Je promulgue mes conseils aux différentes entités du groupe Media Participations afin d’optimiser leur visibilité sur le web.  

      Nous travaillons aussi à l’amélioration de nos différents sites internet, par l’ajout de fonctionnalités, pour servir au mieux nos chers internautes.  

      Quelques nouvelles fraîches :  Kana à maintenant un blog (www.kana.fr/blog/) et Dargaud aussi (http://www.dargaud.com/le-blog/). Une porte ouverte sur nos maisons d’éditions pour les plus curieux d’entre vous.  

     

      MF : D'où vous vient votre passion pour le Japon et le manga? 
     

      YA : Comme beaucoup, je fais partie de la génération Club Dorothée Dragon Ball, Nicky Larson, Ranma 1/2, Shurato… m’ont mis le pied à l’étrier. Puis, la découverte de Naruto en a remis une couche pour que je m’accroche bien au genre.  

      De là, j’ai commencé à m’intéresser à la langue japonaise et j’ai vécu 3 mois au Japon pour ne pas arranger les choses. D’ailleurs j’ai hâte d’y retourner pour ne rien vous cacher.  

      Pour le moment je me contente de continuer à lire et regarder des mangas.  

     

      MF : Quels mangas/animes recommandez-vous et pourquoi?
     

      YA : Naruto (anime et manga) : ça me rappelle mes années fac, même si c’est un peu cliché. C’est surtout un super shonen qui me tient toujours en haleine aujourd’hui, tous les ingrédients sont réunis, et le résultat est très bon (à part les hors-séries en anime). De plus, on fête les 10 ans de Naruto cette année. Je vous donne rendez-vous à la Japan expo pour fêter ça autour du stand de Kana.  

      One Piece (anime et manga) : tant qu’on est dans les clichés ! J'aime cette série pour la richesse des personnages et leur coté déjanté. J’aime l’action, et là on est bien servi.  

      Shigurui (Anime) : Ames sensibles s’abstenir ! Le chara-design est exceptionnel. L’histoire relate la rivalité de deux samurais qui s’opposent pour recevoir l’héritage suprême de leur dojo (une technique de combat au sabre).  Dans cet anime, la violence psychologique et physique est en opposition avec le calme zen de la vie au dojo, où le champ des cigales et des paysages magnifiques viennent souligner ce contraste. Une vraie œuvre d’art ! Interdit aux moins de 15ans…  

      Vagabond (manga) : Une adaptation magnifique de l’histoire de Myamoto Musashi. L’ambiance et les détails des scènes de combat sont tels qu’on a l’impression d’y être. Chaque tome est un plaisir, une finesse de trait impressionnante, du très grand Takehiko Inoue. 

     

      MF : Au contraire, quels mangas/animes déconseillez-vous et pour quelle raison? 
     

      YA : Lanfeust Quest (manga) : La version Manga de Lanfeust de Troy. On me l’a offert malgré moi. Le passage de la BD au manga est vraiment décevant, l’appauvrissement du dessin et du scénario de cette adaptation en manga a été rédhibitoire pour ma part. Malheureusement pour ce cas un peu particulier, Lanfeust Quest souffre de la comparaison avec son grand frère version BD. 

      Tsubasa Reservoir Chronicle (anime) : J’ai succombé après le dixième échange mielleux entre Shaolan et Sakura, lol ! Je ne suis surement pas la cible (^o^)  

     

      MF : Ton avis sur les scans? 
     

      YA : Les scans ? C’est quoi ?... 

      Pour ma part, je suis très attaché au papier et lire un manga sur un écran j’ai du mal. J’aime tourner des pages et remplir ma bibliothèque.  

      Mais je comprends l’envie des fans de découvrir de nouvelles séries pas encore éditées en France.  

      Une question bien difficile qui mélange beaucoup de sujet, comme le passage du papier au numérique, internet sans frontière qui vient bousculer les délais d’adaptation d’une œuvre dans une autre langue.  

      Je me pose la question suivante : est-ce qu’avec une vraie offre numérique sur le manga, on pourrait répondre à cette demande qui aujourd’hui s’exprime par la consommation de scans, en publiant rapidement après une sortie au Japon, voir de façon simultanée ?  

      L’avenir nous le dira. 

     

      MF : Qu'est-ce que vous n'avez pas dit dans cette interview et qui vous semble juste de rajouter? 
     

      YA : Kenzen naru tamashii wa, kenzen naru seishin to, kenzen naru nikutai ni yadoru.

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 8,5 / 10 

     

     

      Résumé : Saikô et Shûjin, qui rêvent de devenir de grands auteurs de mangas, se sont mis eux-mêmes au pied du mur. Sans savoir que leur premier responsable éditorial, M. Hattori, tire les ficelles en cachette, ils préparent leur nouvelle série en suivant scrupuleusement les directives de M. Miura, leur responsable actuel. À quel manga génial vont-ils aboutir ?!

      Critique : Oui, je sais, cela fait quasiment un mois que je n'ai pas fait de critique pour Mangafan ! En même temps, il y a eu une sorte de vide sidéral dans les sorties de mangas que j'attendais ! J'allais désespérer et m'éloigner petit à petit du monde du manga jusqu'au jour où le dixième opus de Bakuman est miraculeusement sorti ! Et ce tome m'a redonné de l'espoir, si bien que je suis de retour pour vous présenter une critique, n'est-ce pas magnifique?
      Donc : les auteurs nous démontre une nouvelle fois leur talent quasi unique à créer des rebondissements à tout vas. Ce qui est plutôt déconcertant étant donné que leur scénario est basé sur les coulisses du manga et que la plupart des mangas qui nous offrent autant de rebondissements (et encore!) sont des mangas basés sur la baston et la science fiction (thèmes quasi illimités : on peut à jamais inventer des méchants et à jamais inventer des pouvoirs ou des êtres, des mondes qui n'existent pas).
      Ensuite, je souhaitais dire que ce tome est sûrement l'un des meilleurs depuis le début, car (enfin!) c'est Hattori (leur premier éditeur et bien plus compétent que l'actuel) qui tire les ficelles. C'est un personnage indispensable aux deux héros : c'est le seul à les comprendre parfaitement et donc à comprendre ceux qu'ils sont capables de faire. Il va donc les remettre d'aplomb et leur faire faire (au final) une série qui leur convient parfaitement et qui a un potentiel immense.
      Ce tome est centré, pour une fois, sur les deux personnages principaux. Moi, ça ne m'a pas dérangé car au final, c'est leur histoire qui est la plus intéressante et que l'on suit depuis le début. Il faut avouer que la multitude de personnages que le duo d'auteurs arrive en temps normal à gérer est l'une de leurs principales qualités mais ici, ils ont fait le bon choix en mettant en avant les héros !
      Je reste donc fidèle à cette série et vous pourrez donc retrouver ici même dans deux mois environ la critique du 11ème opus !

    JUROLE

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 8 / 10 

      

      

      Résumé : Ce neuvième tome de Deadman Wonderland marque un tournant important dans l'histoire de celui-ci. En effet on assiste progressivement à la fermeture de la prison ainsi que tout ce qui en découle. Des révélations sur Tamaki et Toto Sakigami, entre autre, sont à prévoir. Ce tome donnera aussi l'occasion de voir Ganta découvrir qui se cache sous le masque de l'Homme en rouge...

      Critique : Ce tome reste dans la continuité du précédent et c'est avec plaisir que l'on suit Makina et sont équipe à la recherche de Takami. C'est une partie intéressante qui accentue le côté humain et juste de la gardienne. Cette facette de sa personnalité n'étant pas du tout présente dans les premiers tomes où nous la voyons comme quelqu'un de tyrannique, parfois excessive dans ses punitions.
     
    On en apprend aussi un peu plus sur la personnalité de Takami qui était jusque là un personnage plutôt ''plat'' selon moi. C'est donc avec joie que l'on découvre, à travers des flashbacks de son passé, la folie malsaine de ce personnage...
     
    Le tome débute sur des chapeaux de roues et se termine plutôt calmement. Les dix dernières pages sont consacrées à une réflexion de Ganta complètement chamboulé après la découverte de l'identité de l'homme en rouge.
      On apprend donc beaucoup de chose sur la personnalité des principaux personnages. Énormément d'évènement s'y passe ce qui donne un rythme effréné de lecture. Le mélange action/révélation est aussi assez bien dosé.
      Je suis personnellement resté un peu perplexe sur la fin de ce tome, ne sachant pas du tout comment l'auteur va développer la suite de l'histoire, maintenant que tous les personnages sont de retour à la vie normal...

    BISSKUITS
    de http://www.deadman-fanland.com/

     

      

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Comme vous l'aurez assurément remarqué, notre blog est désormais doté d'un magnifique fond d'écran !

    Il a été réalisé pour notre blog Mangafan par Johanna Koenig.

    Et si vous désespérez de voir le fond d'écran en entier, le voici :

     Fond d'écran Mangafan

    Si vous aussi vous avez des talents de dessinateurs et que vous souhaitez réaliser un fond d'écran pour Mangafan, n'hésitez pas à nous contactez à l'adresse mail suivante : mangafan@gmx.fr

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  •  

    A venir : photos !

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires