• YANN ABALEA

      

      MF : Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter? 

      YA : Yann Abaléa,  27 ans, fan d’animes/mangas  (et aussi Shinigami).

      J’ai basculé dans le 9eme art avec les classiques Boule et Bill, Thorgal, Spirou… 

      Après avoir dévoré pas mal de bandes dessinées, de Lanfeut à Nomad en passant par Décalogue, je suis tombé dans le manga ou plutôt l’anime sur fond de dattebayo et autres kagebunshin. 

      Vous l’aurez deviné, j’ai passé mes premières nuits blanches devant mon ordi à engloutir les premiers épisodes de Naruto, je ne me lasse pas de l’épisode 1 (^_^) ; sniff que de nostalgie. 

      C’est là que le virus manga m’a définitivement contaminé. 

      A la fin de mes études, comme tout le monde j’ai cherché un travail et je me suis dit : « quitte à en prendre pour la vie, autant que ce soit dans le monde de l’édition ». 

     

      MF : En quoi consiste exactement votre travail? 
     

       YA : Ma branche c’est le Web-Marketing (internet quoi).  

      Je promulgue mes conseils aux différentes entités du groupe Media Participations afin d’optimiser leur visibilité sur le web.  

      Nous travaillons aussi à l’amélioration de nos différents sites internet, par l’ajout de fonctionnalités, pour servir au mieux nos chers internautes.  

      Quelques nouvelles fraîches :  Kana à maintenant un blog (www.kana.fr/blog/) et Dargaud aussi (http://www.dargaud.com/le-blog/). Une porte ouverte sur nos maisons d’éditions pour les plus curieux d’entre vous.  

     

      MF : D'où vous vient votre passion pour le Japon et le manga? 
     

      YA : Comme beaucoup, je fais partie de la génération Club Dorothée Dragon Ball, Nicky Larson, Ranma 1/2, Shurato… m’ont mis le pied à l’étrier. Puis, la découverte de Naruto en a remis une couche pour que je m’accroche bien au genre.  

      De là, j’ai commencé à m’intéresser à la langue japonaise et j’ai vécu 3 mois au Japon pour ne pas arranger les choses. D’ailleurs j’ai hâte d’y retourner pour ne rien vous cacher.  

      Pour le moment je me contente de continuer à lire et regarder des mangas.  

     

      MF : Quels mangas/animes recommandez-vous et pourquoi?
     

      YA : Naruto (anime et manga) : ça me rappelle mes années fac, même si c’est un peu cliché. C’est surtout un super shonen qui me tient toujours en haleine aujourd’hui, tous les ingrédients sont réunis, et le résultat est très bon (à part les hors-séries en anime). De plus, on fête les 10 ans de Naruto cette année. Je vous donne rendez-vous à la Japan expo pour fêter ça autour du stand de Kana.  

      One Piece (anime et manga) : tant qu’on est dans les clichés ! J'aime cette série pour la richesse des personnages et leur coté déjanté. J’aime l’action, et là on est bien servi.  

      Shigurui (Anime) : Ames sensibles s’abstenir ! Le chara-design est exceptionnel. L’histoire relate la rivalité de deux samurais qui s’opposent pour recevoir l’héritage suprême de leur dojo (une technique de combat au sabre).  Dans cet anime, la violence psychologique et physique est en opposition avec le calme zen de la vie au dojo, où le champ des cigales et des paysages magnifiques viennent souligner ce contraste. Une vraie œuvre d’art ! Interdit aux moins de 15ans…  

      Vagabond (manga) : Une adaptation magnifique de l’histoire de Myamoto Musashi. L’ambiance et les détails des scènes de combat sont tels qu’on a l’impression d’y être. Chaque tome est un plaisir, une finesse de trait impressionnante, du très grand Takehiko Inoue. 

     

      MF : Au contraire, quels mangas/animes déconseillez-vous et pour quelle raison? 
     

      YA : Lanfeust Quest (manga) : La version Manga de Lanfeust de Troy. On me l’a offert malgré moi. Le passage de la BD au manga est vraiment décevant, l’appauvrissement du dessin et du scénario de cette adaptation en manga a été rédhibitoire pour ma part. Malheureusement pour ce cas un peu particulier, Lanfeust Quest souffre de la comparaison avec son grand frère version BD. 

      Tsubasa Reservoir Chronicle (anime) : J’ai succombé après le dixième échange mielleux entre Shaolan et Sakura, lol ! Je ne suis surement pas la cible (^o^)  

     

      MF : Ton avis sur les scans? 
     

      YA : Les scans ? C’est quoi ?... 

      Pour ma part, je suis très attaché au papier et lire un manga sur un écran j’ai du mal. J’aime tourner des pages et remplir ma bibliothèque.  

      Mais je comprends l’envie des fans de découvrir de nouvelles séries pas encore éditées en France.  

      Une question bien difficile qui mélange beaucoup de sujet, comme le passage du papier au numérique, internet sans frontière qui vient bousculer les délais d’adaptation d’une œuvre dans une autre langue.  

      Je me pose la question suivante : est-ce qu’avec une vraie offre numérique sur le manga, on pourrait répondre à cette demande qui aujourd’hui s’exprime par la consommation de scans, en publiant rapidement après une sortie au Japon, voir de façon simultanée ?  

      L’avenir nous le dira. 

     

      MF : Qu'est-ce que vous n'avez pas dit dans cette interview et qui vous semble juste de rajouter? 
     

      YA : Kenzen naru tamashii wa, kenzen naru seishin to, kenzen naru nikutai ni yadoru.

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique